La ville de Paris indique que l'avis rendu par l'Afssa conforte sa position quant à la dangerosité de ce produit.

Dans son communiqué la municipalité rappelle que le cahier des charges du nouveau marché de biberons est entré en application depuis le début du mois de janvier. Ce cahier des chargiers stipule qu’aucun biberon contenant du bisphenol A ne doit être utilisé dans les crèches et haltes-garderies municipales. Sont concernés 28 000 biberons qui devront être remplacés soit par des biberons en verre soit par des biberons en plastique garantis sans bisphénol A. Leur remplacement a donc débuté.

Autre information, la ville de Paris indique que pour ne pas créer une pollution supplémentaire, les biberons contenant du bisphenol A seront conifés à une entreprise spécialisée de recyclage.