Etudiant stessUne équipe de chercheurs britannique affirme qu'avoir un QI faible augmenterait le risque de développer une maladie cardiovasculaire, première cause de mortalité dans le monde. Pour cela ils se réfèrent à une étude dont les résultats ont été publiés dans le numéro du mois de Février de l'European Journal of Cardiovascular Prevention and Rehabilitation. Cette étude a permis de suivre durant 20 ans 1145 personnes âgés d'environ 55 ans -au début de l'enquête-.