stéthoscopeEn 2009 les agressions sur les médecins restent monnaie courante si l'on en croit les chiffres du rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des médecins, un rapport rendu public ce mercredi. Encore une fois ces chiffres sont vraissemblablement en dessous de la réalité puisqu'un certain nombre de médecins ne déposent pas plainte par crainte ou simplement parce qu'ils n'en voient tout simplement pas l'intérêt.

Si le chiffre 2009 fait apparaître un maintien du nombre d’incidents (540 déclarations d'agressions enregistrées en 2009 contre 535 en 2008), on retiendra que ces agressions sont de plus en plus violentes.