stéthoscopeHausse des mutuelles santé : les Français ont-ils vraiment le choix ?

La hausse annoncée des cotisations des mutuelles subie par la plupart des assurés. 89% des bénéficiaires d’une mutuelle individuelle disent ne pas avoir d'autres choix que celui de conserver leur mutuelle actuelle, et ce malgré la hausse des prix. En revanche, 6 % envisagent d’abandonner certaines de leurs garanties (dentaire, optique, hospitalisation…). Surtout les jeunes de moins de 35 ans (8%) et les revenus modestes (9%).

Peu d’assurés ont en tête de résilier leur mutuelle faute de moyens pour la payer (1% de l’ensemble des assurés). Là encore, les bas revenus sont les plus nombreux à envisager cette éventualité (5%).