Lorsqu’une mélodie vous obsède, comprendre la science derrière ce phénomène

  Le phénomène de l'earworm expliqué

© Actualites-Sante.com - Lorsqu’une mélodie vous obsède, comprendre la science derrière ce phénomène

Qui n’a jamais entendu une chanson d’Adele et se l’est retrouvée coincée dans la tête pour le reste de la journée ? Ce phénomène, appelé « earworm » en anglais, a une explication scientifique : c’est votre cerveau qui fait office de ver.

Le rôle du cerveau dans les images musicales involontaires #

Inutile de blâmer Adele ou un autre chanteur pour cette mélodie persistante : le vrai coupable est plutôt votre cerveau. Pour en déterminer l’origine, des chercheurs ont étudié des volontaires de 25 à 70 ans soumis à des INMI (Involuntary Musical Imagery). Ils ont mesuré leur fréquence et durée ainsi que leurs conséquences.

Les résultats de l’étude scientifique #

Dans l’étude, une IRM du cerveau de chaque participant a été réalisée pour mesurer le volume de matière grise ainsi que l’épaisseur du cortex. L’étape suivante consistait à faire écouter des chansons particulièrement accrocheuses aux participants pendant qu’ils effectuaient des tâches.

À lire Les cartes bancaires se réinventent : découvrez les nouvelles générations de cartes

Résultat : plus la tâche était complexe, moins il y avait de chances pour que les chansons restent coincées dans la tête des participants après avoir terminé le test.

Le lien entre la matière grise et les INMI #

Les chercheurs ont découvert que ceux qui considéraient que les INMI sont une bonne manière de se concentrer présentaient une différence de volume de matière grise dans une partie spécifique de leur cerveau appelée gyrus parahippocampique. Les perceptions individuelles des INMI variaient également en fonction de la structure du cerveau.

L’appréciation des INMI selon les individus #

Ainsi, pour certains, les INMI peuvent être perçues comme agréables, tandis que pour d’autres, elles sont désagréables. Par exemple, il a été démontré que les patients n’aimant pas les INMI possèdent davantage de matière grise dans leur lobe temporal droit.

Comprendre le phénomène pour mieux y faire face #

Finalement, si vous avez du mal à vous débarrasser d’une mélodie obsédante, sachez qu’il existe des astuces pour arriver à bout de ce véritable « ver musical ». Un conseil : associate le morceau concerné à un objet concret (par exemple, visualiser un piano ou un casque audio). Cela pourrait aider votre esprit à garder cette musique sous contrôle, mécanisme par ailleurs déjà connu sous le nom de « solesme. »

À lire Les Dix commandements, une bataille juridique : la justice tranche sur l’annulation (ou non)

Consulter Masquer le sommaire

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Actualités / Lorsqu’une mélodie vous obsède, comprendre la science derrière ce phénomène