Glycémie élevée : le phénomène du « stress hyperglucidique » pourrait vous affecter

  Les différentes formes de stress et leurs impacts sur la glycémie

© Actualites-Sante.com - Glycémie élevée : le phénomène du « stress hyperglucidique » pourrait vous affecter

On sait que certains aliments, maladies et le manque d’exercice peuvent influencer la glycémie. En plus, chaque type de stress peut affecter la glycémie différemment. Il est important de comprendre ce qu’est le stress et comment il agit sur le corps.

Le stress émotionnel #

Le stress émotionnel peut augmenter la glycémie. Des émotions telles que la peur, l’anxiété, la colère et l’excitation entraînent la libération d’hormones de stress en circulation pour aider le corps à se préparer à la réponse dite de « combat ou fuite ».

Comment le corps réagit au stress ? #

Sous stress, les glandes surrénales sont stimulées et libèrent deux hormones : l’adrénaline et la noradrénaline. Le rôle principal de la noradrénaline est de maintenir la pression artérielle tandis que l’adrénaline est une substance importante pour réguler la glycémie. En situation de stress, la glycémie augmente car le corps se prépare aux pressions mentales et physiques. La libération d’adrénaline entraîne une augmentation de la glycémie qui, couplée à une pression artérielle accrue, assure que l’oxygène et le glucose sont transportés dans toutes les parties du corps.

À lire Booba : sa promesse à la justice de cesser les moqueries (et attaques) contre Magali Berdah

La réponse insulinique chez les diabétiques et les non-diabétiques #

Chez les non diabétiques, le corps libère de l’insuline pour abaisser la glycémie. Malheureusement, chez les diabétiques, le stress peut contribuer à l’augmentation de la glycémie pendant des jours, voire des mois.

Agir face au stress : conseils et astuces pour mieux gérer sa glycémie #

Observer et identifier les causes d’une glycémie élevée #

Identifier ce qui vous cause beaucoup de stress est crucial. Il est parfois utile de noter chaque fois que votre glycémie a augmenté en réponse au stress émotionnel et d’évaluer toutes les causes possibles. Évaluez votre niveau de stress sur une échelle de 1 à 10, 1 indiquant le moins de stress et 10 le plus.

Tenez un journal de vos niveaux de stress et notez les situations et vos émotions. Après une semaine ou deux, analysez vos résultats pour déterminer s’il existe un lien entre votre stress et votre glycémie.

Les déclencheurs de stress ne sont pas toujours visibles #

Les événements majeurs et bouleversements de la vie sont des facteurs de stress évidents. Cependant, il peut être difficile d’identifier le stress causé par une accumulation d’événements moins importants. À l’inverse, ne pas avoir assez de travail, d’activités ou de changements dans la vie peuvent aussi provoquer du stress.

À lire Brigitte Macron et Didier Deschamps, stars inattendues : ovation (et folie) lors du show des Pièces jaunes

Les inquiétudes constantes ou le sentiment d’impuissance face à une situation génèrent également du stress.

Privilégiez l’exercice régulier et les balades en pleine nature #

Faire de l’exercice régulièrement et marcher dans la nature ont généralement un effet apaisant sur le corps et l’esprit. En identifiant et en mettant en pratique des solutions saines pour contrer les déclencheurs de stress, vous pouvez gérer plus facilement votre diabète.

Pour un meilleur suivi, consultez les sources suivantes :
https://www.diabetes.co.uk/stress-and-blood-glucose-levels.html [consulté en août 2020],
https://www.mind.org.uk/media-a/2959/stress-2017.pdf [consulté en août 2020].

Consulter Masquer le sommaire

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Actualités / Glycémie élevée : le phénomène du « stress hyperglucidique » pourrait vous affecter