Un coronavirus chez deux arrivées à l’étranger déclenche une alarme en Thaïlande

Les autorités sanitaires thaïlandaises cherchent à retrouver les contacts de deux récents arrivants étrangers dans le pays qui ont été infectés par le coronavirus et qui pourraient avoir enfreint les règles de quarantaine.

Les deux cas, un officier militaire égyptien et l’enfant de 9 ans d’un diplomate d’Afrique, sont apparus alors que la Thaïlande marquait sept semaines sans transmission locale du coronavirus. Avec peu d’étrangers autorisés à entrer légalement dans le pays, tous les autres cas récents ont impliqué des ressortissants thaïlandais rapatriés de l’étranger.

Le fait que les étrangers récemment arrivés aient été autorisés à entrer malgré les procédures de test et de quarantaine destinées à les maintenir isolés a suscité des inquiétudes alors que la Thaïlande envisage comment et quand rouvrir à plus grande échelle aux touristes étrangers.

Le Centre d’État pour l’administration de la situation COVID-19 a annoncé lundi qu’un membre d’une équipe militaire égyptienne qui avait fait escale la semaine dernière à l’aéroport d’U-Tapao, dans l’est de la Thaïlande, avait été testé positif à la maladie.

Le groupe égyptien est arrivé en Thaïlande via les Émirats arabes unis et le Pakistan dans la nuit du 8 juillet et s’est envolé pour Chengdu en Chine et le 9 juillet.

Ils ont été testés pour le coronavirus le 10 juillet et le même jour, des membres du groupe ont visité plusieurs lieux publics, dont un centre commercial, à Rayong, la province où se trouve l’aéroport d’U-Tapao.

Au moment où les résultats du test de l’homme infecté ont été traités le 11 juillet, l’équipe égyptienne était partie pour son domicile.

Les autorités sanitaires thaïlandaises ont indiqué qu’elles recherchaient les contacts que l’Égyptien aurait pu avoir lors de la visite, mais n’ont pas annoncé de lieux spécifiques. Le journal Bangkok Post a rapporté que le gouverneur de Rayong avait ordonné la fermeture des étages de l’hôtel où la délégation égyptienne restait scellée, et que deux employés de l’hôtel qui leur fournissaient le service en chambre devaient être mis en quarantaine.

L’annonce de l’affaire a suscité des critiques sur les médias sociaux, à la fois pour le laxisme apparent dans l’application des règles d’isolement et pour avoir omis de faire savoir au public où se trouvait le visiteur égyptien infecté.

L’annonce du cas égyptien est intervenue après que la fille d’un diplomate étranger venu avec sa famille du Soudan a été testée positive pour le coronavirus. La famille a quitté le Soudan le 7 juillet et aurait été testée négative à son arrivée à Bangkok, mais elle a été retestée après avoir montré des symptômes, puis testée positive.

La famille avait séjourné dans un immeuble en copropriété à Bangkok, où les autorités sanitaires vont maintenant enquêter sur toute propagation possible de la maladie. Les diplomates, contrairement aux étrangers ordinaires entrant en Thaïlande, n’ont pas à rester dans les installations de quarantaine de l’État, mais les règles régissant leur condition de quarantaine ne sont pas détaillées.

Début avril, la Thaïlande a interdit les vols réguliers de passagers depuis l’étranger, mais la semaine dernière, a commencé à autoriser les visiteurs étrangers sur une base contrôlée, limitant l’entrée aux personnes ayant des liens familiaux ou professionnels existants avec le pays, les étudiants, les experts techniques pour les entreprises, les investisseurs et les VIP spécialement invités. .

Le nombre de visiteurs étrangers autorisés chaque jour dans le pays est limité à 200, et ils sont censés voyager sur des vols de rapatriement ramenant les citoyens thaïlandais chez eux. Tous les rapatriés, étrangers et thaïlandais, sont soumis à divers degrés de quarantaine.

La Thaïlande a enregistré 3 220 cas de coronavirus, dont 58 décès.


Suivez l’actualité de l’épidémie de coronavirus (COVID-19)


© 2020 The Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué sans autorisation.

Citation: Le coronavirus chez 2 arrivées à l’étranger déclenche une alarme en Thaïlande (2020, 13 juillet) récupéré le 13 juillet 2020 sur https://medicalxpress.com/news/2020-07-coronavirus-foreign-alarm-thailand.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. Hormis toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.