Les États-Unis dépassent 136 400 décès et 3,41 millions d’infections à coronavirus | Société

EE.UU. supera los 136.400 muertos y 3,41 millones de contagios de coronavirus

Les États-Unis ont atteint 3 416 222 cas confirmés de COVID-19 et 136 432 décès mardi, selon un décompte indépendant de l’Université Johns Hopkins.

Cet équilibre à 20h00 heure locale (00h00 GMT mercredi) représente 62 874 infections de plus que lundi et 908 nouveaux décès.

Le nombre de cas quotidiens a de nouveau dépassé les 60 000 entraînés par les flambées dans les États du sud et de l’ouest tels que la Floride, le Texas, la Californie, l’Arizona et la Géorgie.

New York reste cependant l’État le plus touché des États-Unis par la pandémie avec 403 175 cas confirmés et 32 ​​408 décès, un chiffre qui n’est dépassé que par le Brésil, le Royaume-Uni, le Mexique et l’Italie.

Rien qu’à New York, 23 336 personnes sont décédées.

New York est suivie par le New Jersey voisin avec 15 582 décès, le Massachusetts avec 8 340 et l’Illinois avec 7 419.

Les autres États avec un grand nombre de décès sont la Californie avec 7 219, la Pennsylvanie avec 6 931, le Michigan avec 6 326, la Floride avec 4 409 ou le Connecticut avec 4 374.

En termes d’infections, la Californie est le deuxième État derrière New York avec 342 967, la Floride le troisième avec 291 629 et le Texas le quatrième avec 277 712.

Le solde provisoire de décès – 136 432 – a déjà dépassé le niveau le plus bas des estimations initiales de la Maison Blanche, qui prévoyait au mieux entre 100 000 et 240 000 décès dus à la pandémie.

Le président américain Donald Trump a abaissé ces estimations et était convaincu que le chiffre final se situerait plutôt entre 50 000 et 60 000 morts, bien que dans ses derniers calculs il ait déjà prédit jusqu’à 110 000 morts, un chiffre qui a également été dépassé.

Pour sa part, l’Institute of Health Metrics and Assessments (IHME) de l’Université de Washington, dans les modèles de prédiction de l’évolution de la pandémie que la Maison Blanche établit souvent, calcule que les États-Unis arriveront en octobre avec environ 185 000 morts.