L’ONU met en garde contre le « danger » d’une « fuite massive » de pétrole en mer Rouge | Monde

La ONU advierte del "peligro" de un "fuga masiva" de petróleo en el Mar Rojo

L’ONU a mis en garde mercredi contre le danger d’une éventuelle « fuite massive » de brut du pétrolier yéménite SAFER chargé de 1,14 million de barils et abandonné depuis 2015 sur la côte du Yémen qui pourrait provoquer une catastrophe environnementale et humanitaire.

« Si cette situation devenait incontrôlable, elle affecterait directement des millions de personnes dans un pays qui souffre déjà de la plus grande urgence humanitaire au monde, détruirait des écosystèmes entiers depuis des décennies et s’étendrait au-delà des frontières du Yémen », a déclaré le Directeur du Programme des Nations Unies pour l’environnement, Inger Andersen, lors d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies convoquée par le Royaume-Uni pour discuter de la situation du bateau.