Déconstruction des idées reçues en running, un zoom sur 5 mythes du renforcement musculaire

  Essentiel pour la progression des coureurs, qu'ils soient amateurs de trail ou de route, le renforcement musculaire est encore trop souvent négligé par de nombreux pratiquants.

© Actualites-Sante.com - Déconstruction des idées reçues en running, un zoom sur 5 mythes du renforcement musculaire

Les mythes du renforcement musculaire en course à pied démystifiés #

Ceci est dû à des croyances persistantes, expliquées ici par des athlètes professionnels, des entraîneurs et des physiothérapeutes, soutenus par de nombreuses études.

Mythe n°1 : soulever des poids fait prendre trop de muscle #

Il n’est pas nécessaire de pouvoir soulever 100 kilogrammes pour être un bon coureur, mais il est important d’avoir suffisamment de muscles pour naviguer sur les sentiers et les virages serrés. Et d’ailleurs, il est difficile pour un coureur de gagner beaucoup de masse musculaire puisqu’ils passent en moyenne pas plus de 10% de leur temps sur l’entraînement en force. Le programme comprend une grande variété de mouvements impliquant des haltères, des balles lestées, des bandes de résistance et des exercices au poids du corps, ainsi que des exercices de mobilité.

Les athlètes professionnels et le renforcement musculaire #

Pour leurs partenaires d’entraînement Jeff Browning et Dylan Bowman, ils travaillent régulièrement avec des préparateurs physiques en salle, soulevant des poids et des kettlebells tout en faisant aussi des exercices de mobilité. C’est également le cas de Hannah Allgood, une physiothérapeute et coureuse qui insiste pour travailler avec des bandes de résistance, des haltères et des exercices au poids du corps tout au long de la saison, intégrant ces exercices deux à trois fois par semaine en parallèle de son entraînement de course à pied.

À lire Focus sur le renforcement global, les 10 exercices clés pour solliciter l’ensemble du corps

Mythe n°2 : le renforcement musculaire diminue la souplesse #

L’idée que la pratique d’exercices de musculation réduise la souplesse des athlètes peut être déconstruite grâce à de nombreuses recherches. Des études ont montré que les exercices de renforcement musculaire peuvent améliorer la souplesse s’ils sont réalisés correctement et régulièrement.

Les bienfaits du renforcement musculaire sur la souplesse #

Non seulement une meilleure force musculaire permet de conserver une bonne posture pendant la course à pied, mais elle aide également à prévenir les blessures liées à la faiblesse musculaire ou aux déséquilibres. Ainsi, le renforcement musculaire est un allié précieux pour améliorer sa performance en course à pied.

Mythe n°3 : seuls les sprints demandent du renforcement musculaire #

Certains pensent que les exercices de renforcement musculaire ne sont utiles que pour les sprinteurs ou les disciplines où il faut développer beaucoup de puissance en peu de temps. Or, courir sur longue distance sollicite également les muscles et nécessite donc leur renforcement. Un coureur d’endurance doit être capable de maintenir une certaine force pendant des heures, ce qui est impossible sans un minimum d’entraînement musculaire.

Mythe n°4 : le renforcement musculaire ne sert qu’à améliorer la performance #

Il est vrai que le renforcement musculaire peut contribuer à améliorer les performances sportives. Cependant, il présente également d’autres avantages pour les coureurs et en général cette pratique est bénéfique pour l’ensemble du corps et permet de limiter les risques de blessures.

À lire Optimisation de la mobilité des pieds, 9 exercices ciblés pour un renforcement subtil

La prévention des blessures grâce au renforcement musculaire #

Un entraînement de renforcement musculaire régulier permet notamment de renforcer les tendons et les ligaments entourant les articulations, ce qui contribue à réduire les risques de blessures lors des courses. De plus, cela aide à corriger les déséquilibres musculaires qui peuvent causer des douleurs chroniques ou des problèmes posturaux.

Mythe n°5 : les femmes n’ont pas besoin de faire du renforcement musculaire pour courir #

Ce mythe trouve souvent son origine dans la croyance selon laquelle les femmes ont naturellement moins de muscles que les hommes. Pourtant, tous les athlètes, quel que soit leur sexe, bénéficient grandement d’un programme de renforcement musculaire adapté à leur discipline et à leurs objectifs.

L’importance du renforcement musculaire pour les coureuses #

Les femmes, comme les hommes, peuvent améliorer leurs performances en course à pied et réduire les risques de blessures grâce au renforcement musculaire. Les exercices adaptés permettent de développer la force nécessaire pour soutenir le corps pendant l’effort et contribuent ainsi à une meilleure qualité de pratique sportive.

En somme, il est important de ne pas se laisser influencer par ces idées reçues qui circulent autour du renforcement musculaire en course à pied. Chaque coureur doit adapter son entraînement en fonction de ses besoins et ne pas négliger l’importance de travailler sa musculature pour optimiser ses performances et prévenir les blessures.

À lire Exercice de la chaise en lumière, 6 arguments solides pour sa pratique régulière

Consulter Masquer le sommaire

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Actualités / Déconstruction des idées reçues en running, un zoom sur 5 mythes du renforcement musculaire