Pollock décrit ses trois derniers mois comme un « voyage sauvage » | Réseaux sociaux sportifs

Pollock califica de "viaje salvaje" sus últimos tres meses

Los Angeles Dodger Ranger AJ Pollock a raconté les expériences qu’il a eues au cours des trois derniers mois et l’a qualifié de «course folle».

Lors d’une vidéoconférence depuis le stade Dodger, il a rappelé que sa fille était née prématurément et qu’il avait été infecté par le coronavirus.