Les femmes qui souffrent d’hypertension artérielle pendant la grossesse sont plus susceptibles de développer une maladie cardiaque

Les femmes qui souffrent d'hypertension artérielle pendant la grossesse sont plus susceptibles de développer une maladie cardiaque

Les femmes qui souffrent d'hypertension artérielle pendant la grossesse sont plus susceptibles de développer une maladie cardiaque

Femme enceinte. Crédit: Free-Photos

Selon une équipe internationale de chercheurs, les femmes qui souffrent d’hypertension artérielle pendant la grossesse sont plus susceptibles de développer une maladie cardiaque et une insuffisance cardiaque plus tard dans la vie.

Entre 1 et 6% de toutes les grossesses dans les pays occidentaux sont affectées par l’hypertension artérielle, qui revient généralement à la normale après l’accouchement. Cette condition est connue sous le nom d’hypertension gestationnelle ou d’hypertension induite par la grossesse. Elle diffère de la pré-éclampsie en ce que des traces de protéines ne sont pas trouvées dans l’urine. Les cliniciens reconnaissent de plus en plus que les femmes qui ont souffert d’hypertension gestationnelle sont plus susceptibles de développer des maladies cardiovasculaires plus tard dans la vie.

Cependant, des études sur différents types de maladies cardiovasculaires, telles que les maladies cardiaques et l’insuffisance cardiaque, ont trouvé des résultats mitigés. Pour approfondir ces liens, une équipe internationale de chercheurs a effectué une revue systématique et une méta-analyse de 21 études portant sur un total de 3,6 millions de femmes, dont 128 000 avaient auparavant une hypertension gestationnelle. Ce type d’étude est un moyen de combiner les données de toutes les études pertinentes existantes, permettant aux chercheurs de comparer et de consolider les résultats d’études souvent contradictoires pour tirer des conclusions plus solides.

Les résultats sont publiés dans le Journal de l’American Heart Association.

Les chercheurs ont découvert que les femmes qui avaient souffert d’hypertension artérielle au cours de leur première grossesse présentaient un risque 45% plus élevé de maladie cardiovasculaire globale et 46% plus de risque de maladie coronarienne que les femmes qui n’avaient pas d’hypertension artérielle pendant la grossesse. Les femmes ayant une ou plusieurs grossesses affectées par l’hypertension artérielle présentaient un risque 81% plus élevé de maladies cardiovasculaires, 83% plus de risques de maladies coronariennes et 77% plus de risques d’insuffisance cardiaque.

« Lorsque nous avons examiné toutes les recherches disponibles, la réponse était claire: les femmes qui développent une pression artérielle élevée pendant la grossesse – même lorsqu’elle ne se transforme pas en pré-éclampsie – sont plus susceptibles de développer plusieurs types de maladies cardiovasculaires », a déclaré auteur principal, le Dr Clare Oliver-Williams, de l’unité d’épidémiologie cardiovasculaire, Département de santé publique et de soins primaires, Université de Cambridge.

L’étude ajoute à l’évidence croissante de la relation entre la grossesse et le risque ultérieur d’événements cardiovasculaires. Les fausses couches récurrentes, l’accouchement prématuré, la restriction de la croissance fœtale et la pré-éclampsie ont tous été précédemment liés à un risque accru de maladie cardiaque.

Les chercheurs disent qu’il n’est pas entièrement clair pourquoi l’hypertension gestationnelle est associée aux maladies cardiaques plus tard dans la vie. Cependant, ils suggèrent que l’hypertension artérielle pendant la grossesse peut causer des dommages durables qui contribuent aux maladies cardiovasculaires. Alternativement, les femmes qui développent une hypertension gestationnelle peuvent avoir une sensibilité préexistante aux maladies cardiovasculaires qui se révèle en raison des fortes exigences que la grossesse impose au corps des femmes.

Le Dr Oliver-Williams a ajouté: « Il est important que les femmes sachent que ce n’est pas de leur faute si elles ont développé une hypertension artérielle pendant la grossesse, et le développement d’une maladie cardiaque n’est pas acquis d’avance. Les femmes qui ont souffert d’hypertension gestationnelle peuvent avoir été traitées une main difficile, mais c’est la façon dont ils jouent les cartes qui comptent le plus. De petits changements positifs peuvent vraiment aider. Ils peuvent être aussi simples que de manger plus de fruits et légumes, de petites périodes d’exercice régulier et de trouver du temps pour se détendre, si cela est possible avec les enfants autour.  »


Les femmes souffrant d’hypertension artérielle pendant la grossesse sont plus susceptibles de développer des facteurs de risque de MCV


Plus d’information:
Charmaine Chu Wen Lo et al, Future Risk Cardiovascular Disease Risk for Women With Gestational Hypertension: A Systematic Review and Meta ‐ Analysis, Journal de l’American Heart Association (2020). DOI: 10.1161 / JAHA.119.013991

Fourni par l’Université de Cambridge

Citation: Les femmes qui souffrent d’hypertension artérielle pendant la grossesse sont plus susceptibles de développer une maladie cardiaque (2020, 1er juillet) récupéré le 1er juillet 2020 sur https://medicalxpress.com/news/2020-07-women-high-blood-pressure-pregnancy. html

Ce document est soumis au droit d’auteur. Hormis toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privées, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.