Deux soldats égyptiens et 18 extrémistes tués dans des affrontements dans le Sinaï | Monde

Dos soldados egipcios y 18 extremistas muertos en choques en el Sinaí

L’armée égyptienne a affirmé aujourd’hui qu’elle avait réussi à faire avorter une attaque extrémiste contre l’une de ses positions dans le nord de la péninsule troublée du Sinaï et qu’elle avait affronté les assaillants, tuant 18 d’entre eux, tandis que deux de ses militaires étaient morts et quatre autres. ils ont été blessés.

Dans une déclaration écrite et une vidéo publiées mardi, le commandement des forces armées a déclaré que plusieurs éléments « takfirís » (extrémistes) avaient attaqué leurs hommes avec quatre véhicules dans la ville de Bir al Abd, dans le nord-est du Sinaï.