Le Parlement somalien révoque le Premier ministre après des désaccords avec Farmajo | Monde

| |

Le Parlement somalien a limogé samedi le Premier ministre du pays, Hassan Ali Khaire, dans une motion de censure qui culmine son animosité avec le président Mohamed Abdullahi Farmajo quant à la date et au modèle des prochaines élections.

Comme le rapporte à la presse le président du parlement somalien, Mohamed Mursal, 170 députés ont voté pour et 8 contre – sans abstention – pour l’expulsion de Khaire, qui occupait le poste depuis trois ans et demi.

Précédent

Les mutations génétiques aident les super insectes à devenir très résistants aux antibiotiques

Le test des expectorations fournit un taux plus élevé de détection du COVID-19

Suivant

Laisser un commentaire