Les décès de COVID-19 totalisent 45 738 au Royaume-Uni, après avoir ajouté 61 | Monde

Les décès de COVID-19 totalisent 45 738 au Royaume-Uni, après avoir ajouté 61 |  Monde

Les décès dus au COVID-19 au Royaume-Uni se sont élevés à 45738 ce samedi, après avoir ajouté 61 en 24 heures, le jour de la réouverture des gymnases et des piscines en Angleterre dans la dernière ligne droite de l’infini.

Dans sa partie quotidienne, le ministère de la Santé et de la Protection sociale a noté qu’à ce jour 298 681 infections ont été enregistrées, dont 767 entre vendredi et samedi.

Bien que le gouvernement rapporte des décès confirmés par un test de diagnostic, d’autres statistiques officielles indiquent que le nombre réel de décès attribuables au virus dépasse 56 100 dans ce pays.

Malgré tout, le gouvernement britannique continue avec le manque de contrôle, dans le but de contrôler le coronavirus à travers son programme de détection et de suivi des contagions et des fermetures sélectives dans les zones spécialement touchées.

En tant que mesure de protection supplémentaire, depuis hier, l’utilisation d’un masque est obligatoire dans les magasins, les supermarchés, les établissements de vente à emporter, les bureaux de poste et les banques, bien qu’elle soit facultative dans les restaurants, pubs, cinémas et théâtres.

Sur la base du plan de désescalade de l’exécutif, le 1er août prochain, ils pourront rouvrir en Angleterre, la région la plus peuplée, des pistes de bowling, des casinos et des patinoires, tandis que l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord ont leurs propres calendriers.

À la même date, les théâtres et les salles de concert qui peuvent appliquer les mesures de sécurité requises peuvent revenir, et les mariages avec 30 invités seront autorisés, et en septembre le retour complet des écoles et des jardins d’enfants est prévu.

A partir d’octobre, l’intention est de réorganiser des événements dans les stades et de reprendre les conférences d’affaires, les périodes d’essai précédentes, sans avoir pour l’instant fixé de date pour le retour des discothèques et des boîtes de nuit.