Le rover Perseverance de la NASA à destination de Mars à la recherche d’une vie ancienne

Le rover Perseverance de la NASA à destination de Mars à la recherche d'une vie ancienne

Une fusée Atlas V avec le rover Perseverance décolle du complexe de lancement 41 à Cape Canaveral Air Force Station en Floride

Une fusée Atlas V avec le rover Perseverance décolle du complexe de lancement 41 à Cape Canaveral Air Force Station en Floride

Le dernier rover sur Mars Perseverance de la NASA a lancé jeudi une mission d’astrobiologie pour rechercher des signes de vie microbienne ancienne sur la planète rouge – et pour piloter un hélicoptère-drone sur un autre monde pour la première fois.


Des voyages précédents sur Mars ont découvert qu’il y avait trois milliards d’années plus chaud et plus humide qu’aujourd’hui, créant les conditions nécessaires à une vie basée sur le carbone.

Le but de Persévérance est d’aller plus loin et de découvrir si «habitable» se traduit par «habité».

« Il n’y aurait pas de plus grande découverte dans l’histoire de l’humanité que de trouver une vie qui n’est pas sur notre propre monde », a déclaré l’administrateur de la NASA Jim Bridenstine.

« Si nous devions faire une découverte que c’était en fait, tout à partir de ce moment-là deviendra ‘D’accord, quelle autre vie existe-t-il? Comment y arriver? Comment l’étudier?' »

Une fusée Atlas V transportant le vaisseau spatial de Perseverance a décollé comme prévu à 7 h 50 (11 h 50 GMT) de Cap Canaveral, en Floride, et ses étapes se sont séparées comme prévu.

Mais alors que le vaisseau spatial traversait l’ombre de la Terre, la température d’un système de chauffage a chuté, déclenchant un «mode sans échec» qui a éteint tous les systèmes sauf les systèmes essentiels.

La NASA a déclaré qu’elle n’avait pas rencontré ce problème auparavant car les vaisseaux spatiaux précédents suivaient une trajectoire de vol différente, mais a ajouté que le problème n’était pas grave et que le navire serait bientôt de retour en mode normal.

Un spectateur prend une photo alors que la fusée Atlas V avec le rover Perseverance décolle du complexe de lancement 41 à Cape Canaveral A

Un spectateur prend une photo alors que la fusée Atlas V avec le rover Perseverance décolle du complexe de lancement 41 à la base aérienne de Cape Canaveral en Floride

« La philosophie est qu’il est de loin préférable de déclencher un événement en mode sans échec lorsqu’il n’est pas nécessaire, plutôt que d’en manquer un », a déclaré l’agence.

Si tout se passe comme prévu, Perseverance atteindra Mars le 18 février 2021, devenant ainsi le cinquième rover à terminer le voyage depuis 1997.

Jusqu’à présent, tous étaient américains. La Chine a lancé son premier rover sur Mars la semaine dernière, qui devrait arriver d’ici mai 2021.

L’année prochaine, la planète pourrait avoir trois rovers actifs, dont Curiosity de la NASA, qui a atterri en 2012.

Plus rapide et plus intelligent

Perseverance est une version améliorée de Curiosity: plus rapide, plus intelligente et capable de naviguer de manière autonome sur 200 mètres (650 pieds) par jour.

A peu près de la taille d’un petit SUV, il pèse une tonne métrique, dispose de 19 caméras et de deux microphones – dont les scientifiques espèrent qu’il sera le premier à enregistrer du son sur Mars.

Il possède un bras robotique de deux mètres de long et est alimenté par une petite batterie nucléaire.

Une fois à la surface, la NASA déploiera l'hélicoptère Ingenuity Mars - un petit avion de 1,8 kilogramme (quatre livres) qui tentera

Une fois à la surface, la NASA déploiera l’hélicoptère Ingenuity Mars – un petit avion de 1,8 kilogramme (quatre livres) qui tentera de voler dans une atmosphère qui ne représente qu’un pour cent de la densité de la Terre.

Une fois à la surface, la NASA déploiera l’hélicoptère Ingenuity Mars – un petit avion de 1,8 kilogramme (quatre livres) qui tentera de voler dans une atmosphère qui ne représente qu’un pour cent de la densité de la Terre.

L’idée est de poser une preuve de concept qui pourrait un jour révolutionner l’exploration planétaire, puisque les rovers ne peuvent parcourir que quelques dizaines de kilomètres au cours de leur vie entière et sont vulnérables aux dunes de sable et autres obstacles.

Un peu de MOXIE

Un autre objectif est d’aider à ouvrir la voie à de futures missions humaines – et un obstacle majeur est l’atmosphère de la planète à 96% de dioxyde de carbone.

L’oxygène liquide peut être apporté de la Terre, ou l’oxygène peut être extrait de la glace sous la surface martienne.

Une approche plus simple consiste à la convertir de l’atmosphère, ce que peut faire l’expérience d’utilisation des ressources in situ de l’oxygène de Mars, ou MOXIE, en utilisant un processus appelé électrolyse.

Le plan consiste à effectuer au moins 10 cycles de production d’oxygène à l’aide de l’appareil de la taille d’une batterie de voiture dans autant de conditions saisonnières et environnementales différentes que possible.

Mars rover: persévérance

Factfile sur le rover Mars de la NASA, Perseverance

Mais la mission principale de Perseverance est de parcourir la planète à la recherche de preuves de formes de vie anciennes.

La foreuse du rover collectera environ 30 carottes de roche intactes et les placera dans des tubes à essai, qui seront collectées par une future mission conjointe américano-européenne.

Une preuve incontestable de la vie passée sur Mars ne sera probablement pas confirmée, si elle existe, tant que ces échantillons ne seront pas analysés, ce qui ne se produira probablement pas avant les années 2030.

Ancien delta

La NASA a choisi le cratère Jezero comme site d’atterrissage, un bassin d’impact géant juste au nord de l’équateur martien.

Il y a entre trois et quatre milliards d’années, une rivière s’y est déversée dans une grande masse d’eau.

« A Jezero, nous avons des vallées fluviales qui entrent et sortent du cratère et nous savons que le lac s’est rempli d’eau et que cela a débordé », a déclaré jeudi la géologue Katie Stack Morgan du Jet Propulsion Laboratory de la NASA en Californie.

La mission principale de Perseverance est de parcourir la planète à la recherche de preuves d'anciennes formes de vie

La mission principale de Perseverance est de parcourir la planète à la recherche de preuves d’anciennes formes de vie

« Nous pensons que Jezero a tous les éléments pour soutenir la vie passée. »

La mission devrait durer au moins deux ans, mais probablement beaucoup plus longtemps étant donné l’endurance dont les rovers précédents ont fait preuve.


À destination de Mars: le rover Perseverance de la NASA est prêt à être lancé


© 2020 AFP

Citation: Le rover Perseverance de la NASA à destination de Mars pour rechercher la vie ancienne (31 juillet 2020) récupéré le 31 juillet 2020 sur https://phys.org/news/2020-07-nasa-perseverance-rover-bound-mars.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.