Les «petits» larcins: Français à l’hôtel, entre produits de beauté et tableaux

  En matière de souvenirs pris discrètement dans les hôtels, les Français semblent avoir évolué.

© Actualites-Sante.com - Les «petits» larcins: Français à l’hôtel, entre produits de beauté et tableaux

Les Français à l’hôtel : de la beauté aux objets d’art, quelles sont les tendances volées en 2023 ?

Si en 2021, on pouvait noter le vol de peignoirs et autres produits de salle de bains, cette année, l’intérêt se porte plutôt sur des biens plus luxueux tels que les produits de beauté ou encore les objets d’art. Zoom sur ces nouvelles tendances qui font la une.

De simples peignoirs aux produits de beauté : un glissement s’opère chez les voyageurs français #

Autrefois, il était commun de voir disparaître quelques petits accessoires de la chambre d’hôtel, tels que les chaussons ou les bouteilles de gel douche. Cependant, aujourd’hui, ce type de soustraction a laissé place à une tendance en faveur de produits haut de gamme, comme ceux proposés dans les spas des hôtels. En effet, les soins du visage et autres lotions coûteuses séduisent de plus en plus les clients français.

À lire Les cartes bancaires se réinventent : découvrez les nouvelles générations de cartes

Un créneau porteur pour les voleurs de beauté #

Selon certaines études, pas moins de 8% des voyageurs interrogés avoueraient prévoir de l’espace supplémentaire dans leurs bagages pour y entreposer des échantillons pris sans autorisation lors de leur séjour à l’hôtel. Des produits de beauté qui, parfois, peuvent coûter cher et dont les établissements sont bien conscients de la disparition régulière.

Draps, couettes et même papier toilette : un palmarès des objets volés pour le moins surprenant ! #

Au-delà des produits de luxe issus des hôtels, il semblerait que certains objets plus traditionnels subissent également la convoitise des visiteurs français. Parmi ceux-ci, on peut notamment citer le linge de lit comme les draps, les couettes et les taies d’oreillers, ou encore les indispensables rouleaux de papier toilette.

Même les œuvres d’art attirent l’attention des voleurs amateurs #

Sans aller jusqu’à rivaliser avec les braquages de films hollywoodiens, on note toutefois une évolution insolite dans les goûts des « kleptomanes de chambres d’hôtels ». En effet, près de 2 % d’entre eux choisiraient désormais d’emporter avec eux des objets d’art exposés dans les chambres. Une tendance qui devrait inquiéter les propriétaires d’établissements luxueux.

Face à ces nouvelles pratiques, comment réagissent les établissements hôteliers ? #

La question se pose alors : face à une telle évolution des habitudes de « chapardage », comment gérer cette situation délicate ? De nombreux hôtels adaptent leur politique aux nouvelles réalités du terrain, notamment en proposant un système de comptabilité précis des objets présents dans les chambres afin d’identifier plus facilement les vols commis.

À lire Les Dix commandements, une bataille juridique : la justice tranche sur l’annulation (ou non)

Un durcissement des sanctions pour limiter les vols ? #

Certaines structures envisagent également des mesures plus strictes, comme l’exclusion de clients pris en flagrant délit, ainsi que le renforcement des contrôles à la sortie. L’objectif étant de réduire au maximum ces actes de vol qui peuvent, à terme, engendrer des pertes financières importantes pour les hôtels concernés.

Conclusion : une tendance évolutive et surprenante #

En somme, les ressorts du « petit » vol à la française semblent se transformer, troquant les classiques peignoirs contre des produits de beauté ou même des sculptures et autres œuvres d’art. Il est donc intéressant d’observer cette évolution, tant elle constitue une curiosité mais aussi une problématique à part entière pour les professionnels de l’hôtellerie confrontés à ce fléau.

Nul doute que des mesures seront prises pour tenter de juguler ces petits larcins, tandis que s’amorceront peut-être dans le futur, de nouvelles tendances encore plus étonnantes… Qui sait, les pyjamas et coussins moelleux de l’hôtel seront-ils bientôt convoités eux aussi ?

Consulter Masquer le sommaire

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Actualités / Les «petits» larcins: Français à l’hôtel, entre produits de beauté et tableaux