Thermostat connecté en 2023 : comprendre le plan gouvernemental et ses avantages (Aide financière)

  Avec le thermostat connecté, vous pourriez réaliser de confortables économies. Ne le négligez pas. Découvrez ce nouveau plan.

© Actualites-Sante.com - Thermostat connecté en 2023 : comprendre le plan gouvernemental et ses avantages (Aide financière)

Le jeudi 12 octobre, la ministre Agnès Pannier-Runacher a présenté un plan visant à améliorer l’efficacité énergétique dans les foyers avec le thermostat connecté.

Ce plan Thermostat a pour objectif d’équiper le plus grand nombre de ménages avec des thermostats connectés grâce à une aide financière conséquente.

Fruit d’une collaboration entre le gouvernement et des acteurs privés, ce plan comporte plusieurs aspects :

À lire Issa Doumbia, une métamorphose remarquable : après la perte de poids, son nouveau défi (et ambition)

Aide financière pour l’installation de thermostats connectés d’ici fin 2023 #

Mise en place d’aides financières dédiées à l’achat de thermostats connectés afin de les rendre accessibles à tous

Campagnes de sensibilisation menées par les fournisseurs d’énergie pour montrer l’utilité des thermostats programmables à leurs clients

Actions promotionnelles entreprises par les grandes surfaces en lien avec le dispositif d’économies d’énergie pour faire connaître ces appareils auprès du grand public

Obligation de se doter de thermostats d’ici 2027 #

L’annonce de ce nouveau plan vient quelques mois après la mise en place d’une réglementation imposant la présence de systèmes de régulation de température dans les logements équipés d’un système de chauffage et de rafraîchissement dès le 1er janvier 2027.

À lire Révélations de star : Jenifer écarte cette boisson de son régime et celui de ses enfants

Cette obligation porte sur le fait que tous les logements doivent être équipés d’un système de régulation de température pièce par pièce. Ce système doit permettre :

De fixer manuellement la température dans chaque pièce

D’établir des plages horaires

D’ajuster automatiquement la température en fonction de quatre modes

À lire Secrets de longévité : une boisson miracle surpasse le thé noir en antioxydants

D’arrêter ou de mettre l’appareil en pause pendant les périodes d’absence

L’installation d’un thermostat programmable sur la chaudière centrale et de vannes thermostatisées programmables dans chaque pièce répond donc à cette obligation.

Thermostat connecté : dispositifs à installer selon le type de chauffage #

Voici un récapitulatif des dispositifs à installer en fonction du type de chauffage :

À lire Boisson adorée par tous : elle bat le thé avec 5 fois plus d’antioxydants

Radiateur électrique : si thermostat intégré, ajouter un programmateur et un actionneur pour le radiateur ; sinon, installer un thermostat programmable et un actionneur pour le radiateur.

Chaudière à gaz, fioul, bois : thermostat programmable de classe IV, V, VI, VII ou VIII ; vanne thermostatisée programmable sur chaque radiateur.

Pompe à chaleur : thermostat programmable de classe IV, V, VI, VII ou VIII ; vanne thermostatisée programmable sur chaque radiateur.

Plancher rayonnant électrique : actionneur pour thermostat pièce programmable (PRE) et thermostat de zone programmable.

À lire Disparition de Lina, le cri du coeur d’une mère : sa frustration (et ses mots) face à l’enquête

Chauffage par le sol hydraulique relié à une chaudière ou une pompe à chaleur : thermostat programmable de classe IV, V, VI, VII ou VIII associé à la chaudière ou à la pompe à chaleur ; actionneur pour thermostat pièce programmable (PRE) et thermostat de zone programmable.

Chaudière collective au gaz, fioul, bois : régulateur de température de classe IV, V, VI ,VII, VIII associé à la chaudière ; vanne thermostatisée programmable sur chaque radiateur.

Nouveau programme d’aide aux économies d’énergie pour les thermostats en 2024 #

Le plan Thermostat vise à augmenter l’aide financière pour l’achat de thermostats connectés.

Un nouveau programme remplacera la prime Coup de pouce, supprimée en décembre 2021.

Les fournisseurs d’énergie participants couvriront jusqu’à 80% du coût d’un thermostat connecté.

L’ADEME estime le coût d’un thermostat connecté entre 60€ et 250€.

L’investissement dans un thermostat peut être amorti en un an, malgré les coûts d’installation.

Seuls les thermostats installés par des professionnels seront éligibles à l’aide gouvernementale.

La nouvelle prime pour thermostats connectés devrait être disponible dès décembre 2023.

Thermostat connecté : des offres incitatives pour réduire la consommation énergétique #

Le gouvernement incite les fournisseurs d’énergie à récompenser l’efficacité énergétique de leurs clients.

Les fournisseurs peuvent utiliser des fonds, rabais ou concours pour encourager cette efficacité.

Ces mesures s’inspirent de l’option Tempo, qui vise à réduire la consommation durant les pics de demande électrique.

Enfin, la ministre a rappelé quelques bonnes pratiques pour éviter le gaspillage d’énergie :

Régler la température adéquate : 19°C dans les pièces occupées

Cependant, fermer les volets la nuit et les rouvrir le jour pour profiter de la chaleur naturelle

Ventiler son logement chaque jour pour renouveler l’air moindre coûts

Consulter Masquer le sommaire

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis

Vous êtes ici : Actualités / Thermostat connecté en 2023 : comprendre le plan gouvernemental et ses avantages (Aide financière)