Alerte en Gironde : Situation alarmante dans un Ehpad, entre défis et espoirs face à la maltraitance

Le groupe Korian, connu pour ses nombreux établissements dédiés au grand âge, est aujourd'hui confronté à une situation préoccupante dans l'un de ses Ehpad en Gironde, à Cestas.

© Actualites-Sante.com - Alerte en Gironde : Situation alarmante dans un Ehpad, entre défis et espoirs face à la maltraitance

Un Ehpad sous le feu des critiques #

Acquis par le groupe en 2019, l’Ehpad Chantefontaine comptait moins de résidents que de places disponibles à la fin du rapport d’observations – une tendance qui soulève des questions inquiétantes sur la qualité de l’accueil et du soin apportés. Deux plaintes de familles ont récemment mis en lumière des failles préoccupantes dans la prise en charge des pensionnaires.

Malgré les défenses du groupe Korian affirmant une amélioration notable de la situation depuis 2023, un rapport de la Cour régionale des comptes offre un portrait moins reluisant de l’établissement pendant la période 2017 à 2022. Il dépeint un tableau où manque à la fois d’espace suffisant et de personnel entraînant des conditions vécues difficilement par les résidents.

Des conditions de vie contestées #

Les locaux de l’Ehpad ne semblent pas pleinement adaptés aux besoins de ses résidents. En effet, un nombre restreint de chambres individuelles est équipé de douches, limitant ainsi l’accès à ce service essentiel. En parallèle, les coûts mensuels pour les familles restent élevés, soulevant des questions sur la correspondance qualité-prix de l’accompagnement proposé. Ajouté à cela, un projet de réhabilitation de l’établissement est en cours, laissant espérer une amélioration future des infrastructures.

Evolution du cancer du poumon : l’incidence chez les femmes évolue, suscitant l’inquiétude des chercheurs

À lire Alerte Rouge: Découvrez les 6 aliments que vous achetez et un expert de la nutrition ne touchera jamais

Le rapport mentionne également une proportion préoccupante de résidents en état de dénutrition sévère, une situation alarmante même si le groupe Korian assure des progrès dans ce domaine. Depuis le départ d’une animatrice, peu d’activités sont proposées, générant un vide dans le quotidien des dortoirs. La rotation élevée du personnel ajoute à l’instabilité perçue par les familles, malgré une récente hausse de satisfaction signalée par le groupe.

Des défis en vue pour le personnel et la gestion #

Le manque de présence infirmière constaté en 2022 souligne des lacunes dans l’encadrement de la santé des pensionnaires, rendant urgente une réévaluation des modalités de soin. Il est crucial d’assurer une continuité dans les prestations médicales, malgré les difficultés de recrutement amplifiées par la situation sanitaire mondiale. Par ailleurs, la baisse des dépenses pour les services externes de kinésithérapie et pour les médecins libéraux ou SOS Médecins interroge sur la qualité des soins délivrés.

La gestion financière de l’Ehpad fait également l’objet d’interrogations, entre une rentabilité en hausse et des questions sur l’utilisation des dotations publiques. Les recommandations de la Cour régionale des comptes vers une amélioration de la gouvernance et de la transparence financière s’avèrent essentielles pour restaurer la confiance des familles et offrir un cadre de vie respectueux des besoins des aînés.

  • Fort turnover du personnel, impactant la qualité de vie des résidents
  • L’accès limité aux installations de base comme les douches
  • Concerns sur la qualité nutritionnelle des repas proposés
  • Manque d’animation et d’activités pour les résidents
  • Des interrogations autour de la gestion financière de l’établissement

FAQ: #

  • Quels ont été les principaux problèmes identifiés dans cet Ehpad ?
    Manque de douches individuelles, dénutrition sévère de certains résidents, absence d’animation et turnover élevé du personnel.
  • Quelles mesures le groupe Korian affirme-t-il avoir prises pour améliorer la situation?
    Améliorations depuis 2023, notamment à travers un plan d’investissement et le recrutement d’une nouvelle animatrice.
  • Quelles sont les recommandations de la Cour régionale des comptes ?
    Stabiliser les effectifs, améliorer la transmission des informations à l’ARS, et actualiser le projet d’établissement.
  • Quelles sont les préoccupations en matière de soin ?
    Manque de présence infirmière, réduction des dépenses pour les prestations soignantes externe, et questions sur les soins nutritionnels.
  • Quel est l’impact de ces problèmes sur les résidents et leurs familles ?
    Sentiment d’insécurité, questions sur la qualité de l’accompagnement fourni, et impact sur le bien-être des résidents.
Consulter Masquer le sommaire

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis

Vous êtes ici : Actualités / Alerte en Gironde : Situation alarmante dans un Ehpad, entre défis et espoirs face à la maltraitance