Une mise en garde pour les cueilleurs : depuis juillet, 600 cas d’intoxication par champignons enregistrés

  Méfiance face aux champignons cueillis à l'extérieur

© Actualites-Sante.com - Une mise en garde pour les cueilleurs : depuis juillet, 600 cas d’intoxication par champignons enregistrés

Anses a publié un rapport alarmant sur les intoxications liées aux champignons. Ces cas d’intoxication sont en augmentation et concernent principalement les enfants.

La cause principale est la confusion entre une espèce comestible et une espèce toxique lors de la cueillette.

L’utilisation des applications de reconnaissance de champignons sur smartphones représente également un danger.

À lire L’oreille de Judas, ce champignon noir, présente des propriétés bénéfiques insoupçonnées

Pour éviter les accidents, Anses recommande donc de ne cueillir que des champignons dont on connaît bien les espèces.

L’intoxication affecte les jeunes enfants #

74 jeunes enfants ont été intoxiqués par ces champignons, dont un bébé de 11 mois souffrant d’hépatite sévère nécessitant des soins intensifs.

Anses insiste sur le fait qu’il ne faut jamais donner de champignons cueillis à des enfants et rappelle les règles de précaution à suivre pour la récolte et la consommation de ces derniers.

Les erreurs dues aux applications de reconnaissance #

Beaucoup de gens ignorent que leur smartphone peut être une source d’erreur pour distinguer un champignon comestible d’un champignon toxique.

À lire Porc au lait à la Laurent Mariotte : recette simple et savoureuse pour ravir vos convives

Certaines des applications actuellement disponibles peuvent se tromper en identifiant la mauvaise espèce.

Anses met donc en garde contre la fiabilité de ces outils et recommande d’éviter leur utilisation pour identifier des champignons à consommer.

Mieux vaut prévenir que guérir #

La meilleure façon de prévenir les intoxications aux champignons reste de se former auprès de spécialistes, tels que les mycologues, qui pourront vous aiguiller sur les espèces sécuritaires à ramasser.

Si vous n’êtes pas sûr de votre cueillette, il est conseillé de demander l’avis d’un expert avant de consommer un champignon récolté.

À lire Tarte aux pommes simplifiée : Apprenez à réaliser ce classique inratable et savoureux

Une autre solution consiste à s’orienter vers des champignons vendus dans le commerce, pour être certain que ceux-ci sont comestibles et ne présentent pas de risque pour la santé.

Le rôle d’Anses dans la prévention des intoxications aux champignons #

Anses travaille en collaboration avec les Centres antipoison et la Direction générale de la santé pour informer les populations sur les dangers de la cueillette sauvage de champignons.

L’agence mène également des actions de recherche et de surveillance afin d’améliorer la connaissance et la détection des espèces toxiques.

Ces efforts visent à prévenir les accidents liés à la consommation de champignons et à proposer des solutions pour mieux protéger les amateurs de balades en forêt.

À lire Tarte aux figues façon Cyril Lignac : La recette gourmande qui va émerveiller vos papilles

Pour une reconnaissance sûre des champignons comestibles #

Afin d’éviter les intoxications dues à de mauvaises identifications, Anses encourage le développement d’applications de reconnaissance fiables et documentées.

Des algorithmes plus performants et des bases de données complètes pourraient permettre de limiter les erreurs et de jouir pleinement des plaisirs de la cueillette sans compromettre la santé.

Les bonnes pratiques pour apprécier les champignons en toute sécurité #

– Prenez l’habitude de cueillir uniquement les espèces que vous connaissez bien, même si cela peut sembler limitant au début.
– Préparez soigneusement vos champignons avant de les consommer, pour réduire les risques de contamination : nettoyez-les, épluchez-les et faites-les cuire suffisamment.
– Respectez scrupuleusement les règles de conservation des champignons : ne conservez jamais des champignons cueillis dans un sac plastique, car ils pourrissent rapidement dans cet environnement étouffant. Utilisez plutôt un carton ou un panier en osier.
– Attention aux champignons issus de zones polluées : les champignons absorbent les métaux lourds présents dans le sol, évitez donc de cueillir sur les bords d’une route très fréquentée, par exemple.

En suivant ces conseils et en restant vigilant, vous pourrez profiter sereinement des trésors culinaires offerts par les forêts et préserver votre santé ainsi que celle de vos proches.

À lire Tarte au citron simplifiée : La recette facile pour un dessert acidulé et irrésistible

Consulter Masquer le sommaire

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Alimentation / Une mise en garde pour les cueilleurs : depuis juillet, 600 cas d’intoxication par champignons enregistrés