Bénéfices de l’allaitement : Moins de graisse corporelle chez les enfants à 9 ans

  Une étude récente a révélé que les bébés allaités pendant moins de six mois avaient en moyenne 3,5% de graisse corporelle en plus à l'âge de neuf ans que ceux qui étaient allaités pendant six mois ou plus.

© Actualites-Sante.com - Bénéfices de l’allaitement : Moins de graisse corporelle chez les enfants à 9 ans

L’allaitement prolongé et l’absence de sodas précoces réduisent la graisse corporelle chez les enfants de 9 ans. Impact de l’allaitement sur la graisse corporelle des enfants

Cela souligne l’importance de l’allaitement maternel pour le développement d’un enfant et sa santé future. Les chercheurs ont également constaté une augmentation significative de la graisse corporelle chez les enfants à neuf ans lorsqu’ils commençaient à consommer des boissons gazeuses avant l’âge de 18 mois.

L’étude visait à examiner les associations entre les habitudes alimentaires des bébés et une mesure plus précise de l’adiposité infantile, notamment le pourcentage de graisse corporelle. Les scientifiques et leur équipe ont analysé les données de plus de 700 paires mères-enfants participant à une cohorte visant à étudier comment le mode de vie et l’environnement d’une femme pendant la grossesse peuvent affecter la croissance et le développement de son enfant.

À lire Porc au lait à la Laurent Mariotte : recette simple et savoureuse pour ravir vos convives

Selon les résultats présentés lors de la réunion annuelle de l’Association européenne pour l’étude du diabète, 65% des bébés ont été allaités pendant au moins six mois, 73% ont commencé la diversification alimentaire à cinq mois ou plus tard, et 86% ont commencé à boire des sodas après 18 mois.

Une consommation de soda précoce entraîne une augmentation de la graisse corporelle #

L’étude a montré que la durée plus courte d’allaitement et l’introduction précoce de boissons gazeuses étaient associées à une augmentation plus rapide de la graisse corporelle chez les enfants et donc à un pourcentage plus élevé de graisse corporelle à neuf ans. Les bébés allaités pendant moins de six mois avaient en moyenne 3,5% de graisse corporelle en plus à neuf ans que ceux qui étaient allaités pendant six mois ou plus.

De même, les nourrissons qui commençaient à boire des sodas avant l’âge de 18 mois avaient environ 7,8% de graisse corporelle en plus en moyenne à neuf ans que ceux qui étaient d’abord initiés aux sodas à 18 mois ou plus tard. Les chercheurs ont constaté que le lien entre l’introduction précoce des boissons gazeuses et la vitesse du changement de pourcentage de graisse corporelle au cours de l’enfance était similaire, mais légèrement plus fort chez les enfants allaités pendant moins de six mois que chez ceux allaités pendant six mois ou plus.

Les bénéfices de l’allaitement sur la réduction de la graisse corporelle #

Cette étude renforce les preuves déjà existantes suggérant que l’allaitement maternel prolongé offre de nombreux bénéfices pour la santé et le développement des enfants, dont une réduction de la graisse corporelle. En outre, elle montre comment l’introduction précoce de boissons gazeuses peut avoir un impact négatif sur la santé des enfants, en particulier lorsqu’ils sont introduits avant l’âge de 18 mois.

À lire Tarte aux pommes simplifiée : Apprenez à réaliser ce classique inratable et savoureux

Il est important pour les parents d’être conscients de ces résultats et de prendre en compte les recommandations concernant l’allaitement maternel et l’introduction des sodas dans l’alimentation de leur enfant. Comme suggéré par l’étude, il est essentiel de promouvoir l’allaitement pendant au moins six mois et retarder l’introduction de boissons gazeuses jusqu’à 18 mois ou plus tard.

Les défis de l’allaitement et les alternatives possibles #

Si certaines femmes peuvent rencontrer des défis pour allaiter exclusivement pendant six mois ou plus, il existe des alternatives qui peuvent offrir des bénéfices similaires pour la santé de leurs enfants. Par exemple, le lait maternisé peut être utilisé en complément de l’allaitement en cas de difficultés ou contraintes liées à l’allaitement exclusif.

De même, les parents peuvent retarder volontairement l’introduction des boissons gazeuses dans l’alimentation de leurs enfants pour minimiser les effets néfastes potentiels de ces boissons sur la santé des enfants. Les alternatives aux sodas incluent l’eau, les jus de fruits naturels sans sucre ajouté ou les infusions.

En conclusion, cette étude souligne l’importance de l’allaitement prolongé et du retardement de l’introduction des boissons gazeuses pour réduire la graisse corporelle chez les enfants de neuf ans. Les parents devraient être conscients de ces résultats et prendre des mesures pour adapter les habitudes alimentaires de leurs enfants en conséquence, afin de promouvoir leur santé à long terme.

À lire Tarte aux figues façon Cyril Lignac : La recette gourmande qui va émerveiller vos papilles

Consulter Masquer le sommaire

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Alimentation / Bénéfices de l’allaitement : Moins de graisse corporelle chez les enfants à 9 ans