LEP, le secret pour épargner (sans perdre votre AAH)

  Le Livret d'Épargne Populaire (LEP) demeure un placement attrayant bien que son taux d'intérêt ait été récemment abaissé à 5 % au 1er février.

© Actualites-Sante.com - LEP, le secret pour épargner (sans perdre votre AAH)

LEP : cette diminution est justifiée puisque ce taux évolue en fonction de l’inflation, qui a connu une légère décroissance, passant de 5,2 % en 2022 à 4,9 % en 2023.

Les avantages du LEP pour les bénéficiaires de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) #

Le LEP se distingue par sa disponibilité immédiate et sa rémunération non imposable. Cette caractéristique revêt une importance particulière pour les bénéficiaires de l’AAH, car les Caisses d’Allocations Familiales comptabilisent les intérêts taxables dans les ressources prises en compte pour le calcul de l’allocation.

Ainsi, suivant l’investissement choisi, ces personnes risquent de voir leur AAH diminuer ou même perdre leurs ressources complémentaires ou suppléments pour vivre de façon indépendante. Ces suppléments sont versés sous certaines conditions, notamment lorsqu’ils sont associés à une pension de retraite, d’invalidité ou de rente d’accident du travail.

À lire AAH : pourquoi (seulement) 52 600 gagnants au lieu de 120 000 ?

LEP : conditions et seuils de revenus à respecter #

Le revenu fiscal de référence pour les années 2022 et 2023 doit rester en dessous du plafond autorisé. Ce dernier varie en fonction du nombre de parts fiscales :

  • 1 part : 21 393 €
  • 1,5 parts : 27 106 €
  • 2 parts : 32 818 €

Pour chaque demi-part supplémentaire, le plafond s’élève à 5 712 €.

Il est essentiel de ne pas dépasser ces seuils durant une année. Si tel était le cas, il serait possible de conserver son LEP uniquement si les ressources de l’année suivante repassent sous la limite d’éligibilité.

À lire Chômage et solidarité : voici l’ASS que le gouvernement veut remplacer

Ouverture et fonctionnement du LEP #

Lors de l’ouverture d’un compte LEP, un minimum de 30 € doit être déposé. Avec un taux d’intérêt annuel de 5 %, 1 000 € placés sur un LEP rapporteront 50 € par an. Chaque adulte a droit à un seul LEP et peut effectuer des retraits librement en cas de besoin.

Prudence dans le choix des investissements pour protéger l’AAH #

Afin de préserver leurs AAH, les bénéficiaires doivent faire preuve de vigilance quant aux placements choisis. Ils doivent s’informer sur les conditions et modalités des différentes options d’épargne pour éviter de voir leur allocation diminuer ou perdre les compléments destinés à l’indépendance.

Le LEP, une solution d’épargne privilégiée pour les bénéficiaires de l’AAH #

L’intérêt non taxable du LEP constitue un véritable atout pour les personnes percevant l’Allocation aux Adultes Handicapés. Les conditions spécifiques liées à son fonctionnement sécurisent leur allocation.

En définitive, le Livret d’Épargne Populaire demeure une solution d’épargne avantageuse.

À lire Calendrier 2024 : ne ratez pas les dates de versement (CAF, RSA, AAH…)

Consulter Masquer le sommaire
Étiquettes

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis

Vous êtes ici : Social / LEP, le secret pour épargner (sans perdre votre AAH)