AAH : pourquoi (seulement) 52 600 gagnants au lieu de 120 000 ?

  Depuis la mise en place de la déconjugation de l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), seulement 52 600 personnes handicapées vivant en couple ont vu leur allocation augmenter.

© Actualites-Sante.com - AAH : pourquoi (seulement) 52 600 gagnants au lieu de 120 000 ?

AAH : ce chiffre est bien inférieur aux 120 000 bénéficiaires annoncés par Emmanuel Macron lors de la Conférence nationale du handicap en avril 2023. La nouvelle méthode de calcul qui ne prend plus en compte les revenus du conjoint est donc moins avantageuse que prévu.

Des inquiétudes soulevées sur le nombre réel de bénéficiaires #

Le rapport de la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF) a identifié un faible nombre de nouveaux bénéficiaires, soit environ 15 000 personnes. Sur les 1,2 million de bénéficiaires de l’AAH, 277100 vivent en couple. Parmi eux, 37600 touchent et sont considérés comme des « gagnants », avec une augmentation moyenne de leur allocation de 312 euros par mois.

Taux plein de l’AAH depuis le 1er avril 2023 #

Il est essentiel de noter que la déconjugation de l’AAH a conduit à un autre changement important. Le taux plein pour l’AAH est de 971,37 euros par mois depuis le 1er avril 2023. Le revenu des conjoints est absent du calcul de l’allocation. Néanmoins, les autres ressources réduisent le montant de l’AAH.

À lire Prime de Noël 2023 : les allocataires de l’AAH toucheront-ils le jackpot cette année ?

Des réussites et des défis pour la mise en œuvre de la déconjugation #

La déconjugation de l’AAH a permis de soutenir les personnes handicapées. Cette dernière ne prend plus en compte les ressources des conjoints.

Un progrès social limité pour les personnes handicapées #

La déconjugation de l’AAH marque un progrès sociétal pour les handicapés, mais les « gagnants » se résuident. Sur 67 400 couples concernés, 27 000 ont préféré l’ancien calcul. Cassandre Rogeret de Handicap.fr rapporte ces chiffres. Inscrivez-vous pour plus d’infos sur le handicap.

Toutefois, la réforme, bien qu’un progrès, déçoit en termes de portée. Il faut comprendre pourquoi elle n’atteint pas tous et améliorer la loi pour aider davantage les couples handicapés. Analyser les critères d’éligibilité et les barrières aiderait à renforcer la déconjugation.

À lire Les détenteurs de l’AAH privés de prime de Noël ? La vérité surprenante derrière la décision une prime qui pourrait atteindre 200 €

Consulter Masquer le sommaire
Étiquettes

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Partagez votre avis

Vous êtes ici : Social / AAH : pourquoi (seulement) 52 600 gagnants au lieu de 120 000 ?