La maladie de Chagas s’articule autour de trois axes principaux : contamination, traitement et pronostic

  La maladie de Chagas est une infection parasitaire grave touchant près de 8 millions de personnes, principalement en Amérique latine et en Amérique centrale.

© Actualites-Sante.com - La maladie de Chagas s’articule autour de trois axes principaux : contamination, traitement et pronostic

Bien que les patients puissent ne présenter aucun symptôme pendant des décennies, ils sont susceptibles de développer des complications beaucoup plus tard lorsque les parasites envahissent les organes vitaux à travers la circulation sanguine.

De plus, les traitements contre la maladie sont longs, inefficaces et toxiques, ce qui explique pourquoi les patients épuisés abandonnent ces traitements. Mais qu’en est-il réellement de la contamination, du traitement et du pronostic autour de cette maladie ?

Contamination : comment se transmet la maladie de Chagas ? #

La maladie de Chagas est principalement transmise par un insecte appelé triatomine, qui se trouve souvent caché dans les fondations des maisons.

À lire Booba : sa promesse à la justice de cesser les moqueries (et attaques) contre Magali Berdah

Lorsque l’individu se gratte la plaie causée par la morsure de cet insecte, il introduit dans ses tissus les parasites contenus dans les excréments de l’insecte. La maladie peut également être transmise par d’autres voies telles que la consommation d’aliments ou de boissons contaminés par le parasite T.cruzi, les transfusions sanguines, la transmission de la mère au fœtus pendant la grossesse, la transplantation d’organes ou encore les accidents de laboratoire.

Les phases de la maladie : symptômes et évolution #

La maladie de Chagas évolue en deux phases principales : la phase aiguë et la phase chronique avec atteinte viscérale.

Phase aiguë : #

Lors de la contamination, les parasites pénètrent dans les cellules tissulaires et se multiplient avant d’entrer à nouveau en circulation sanguine. Une fois dans le sang, les parasites infectent d’autres cellules et ainsi de suite. Pendant cette phase qui dure environ deux mois, la maladie peut être diagnostiquée grâce à une analyse de sang. Malheureusement, les individus infectés ne réalisent souvent pas qu’ils sont malades, car les symptômes sont discrets : fatigue, maux de tête, pâleur, douleurs corporelles légères, etc.

Phase chronique avec atteinte viscérale : #

Après 10 à 30 ans, environ un tiers des patients développent une phase chronique avec une atteinte viscérale parfois brutale.

À lire Brigitte Macron et Didier Deschamps, stars inattendues : ovation (et folie) lors du show des Pièces jaunes

En effet, pendant toutes ces années, les parasites peuvent s’être insidieusement logés dans un ou plusieurs organes : dans le cœur, provoquant des troubles cardiaques pouvant entraîner la mort ; dans le système digestif, causant une dilatation du côlon et de l’œsophage ; dans le système nerveux, causant des troubles neurologiques pouvant mener à la démence.

Traitement de la maladie de Chagas : quelle efficacité ? #

Le traitement de la maladie de Chagas repose principalement sur l’administration d’antiparasitaires et de soins de soutien pour gérer les complications associées. Cependant, comme mentionné précédemment, ces traitements sont souvent longs, inefficaces et toxiques. De ce fait, il est important d’améliorer les approches thérapeutiques existantes et de rechercher de nouvelles molécules ou stratégies thérapeutiques pour mieux lutter contre cette maladie qui frappe principalement les populations défavorisées des régions concernées.

Pronostic de la maladie : quelles conséquences et prévention ? #

En raison du caractère silencieux de la maladie de Chagas, ses manifestations ne sont souvent détectées que lors de sa phase finale, lorsque les viscères sont envahis par les parasites.

Le pronostic dépend alors de l’état général du patient, de l’organe atteint et de la prise en charge médicale adéquate. La prévention passe principalement par la lutte contre les insectes vecteurs et leurs habitats, le dépistage des personnes à risque et la mise en place de mesures d’hygiène et de précaution dans les zones endémiques.

À lire Coeur de Pirate, un début difficile dans Danse avec les stars 2024 : ses confidences (et douleurs)

En conclusion, la maladie de Chagas reste une pathologie grave touchant principalement l’Amérique latine et centrale, avec des implications importantes en termes de contamination, traitement et pronostic. La recherche scientifique et médicale doit donc continuer à se mobiliser pour améliorer les connaissances autour de la maladie et développer de meilleures stratégies thérapeutiques pour venir en aide aux millions de personnes touchées.

Consulter Masquer le sommaire

Actualites-Sante.com est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :

Vous êtes ici : Actualités / La maladie de Chagas s’articule autour de trois axes principaux : contamination, traitement et pronostic