Cette mesure qui devrait faire grincer au sein des foyers a pour objectif de faire économiser la bagatelle de 145 millions d'euros à l'Assurance Maladie en 2010.

Les laboratoires pharmaceutiques sont actuellement informés et disposent d'un mois pour contester cette liste de médicaments.

Avec ce nouveau taux de remboursement de 15%, la France disposerait donc désormais de 4 taux de remboursement différents : 100% (médicaments considérés comme irremplaçables et particulièrement coûteux); 65% (médicaments dont le service médical est jugé majeur ou important); 35% (médicaments dont le service médical est jugé modéré) et enfin 15% (médicaments dont le service médical est jugé insuffisant ou faible)