En ce qui concerne l'avortement des mineures qui est en forte progression (+30% en six ans), les femmes l'expliquent par deux raisons principales : Des relations sexuelles trop précoces et le manque de préservatifs et de moyens contraceptifs gratuits.

De ce sondage on retiendra également que 60% des sondées estiment que la société devrait davantage aider les femmes à éviter le recours à l’Interruption Volontaire de Grossesse; 67% pensent que cela serait une bonne chose de mieux faire connaître à certaines femmes enceintes la possibilité de le confier à l’adoption dès sa naissance.

Pour prendre connaissance de l'intégralité de ce sondage, nous vous invitons à vous connecter sur le site de l'Alliance pour les Droits de la Vie