L’OMS s’inquiète de l’augmentation des cas de virus en Europe

Vendredi, la section européenne de l’Organisation mondiale de la santé s’est déclarée préoccupée par la résurgence de nouveaux cas de coronavirus sur le continent, affirmant que les pays devraient imposer des restrictions plus strictes si nécessaire.

Le nombre d’infections en Europe a dépassé les trois millions jeudi, soit un cinquième des plus de 15 millions de cas dans le monde. Elle reste la plus touchée en termes de décès, avec 206 633 sur 627 307 dans le monde.

Avec 335 nouveaux cas pour 100 000 habitants au cours des deux dernières semaines, le Kirghizistan est le pays le plus touché de la zone tentaculaire couverte par le chapitre européen de l’OMS.

D’autres incluent le Monténégro (207), le Luxembourg (196), la Bosnie (98), la Serbie (71), la Roumanie (52) et la Bulgarie (46).

Cependant, le nombre de nouvelles infections a considérablement diminué en Arménie (197 cas pour 100 000), au Kazakhstan (128), en Moldavie (82) et en Russie (60).

« La récente recrudescence des cas de COVID-19 dans certains pays suite à l’assouplissement des mesures de distanciation physique est certainement préoccupante », a déclaré une porte-parole à l’AFP.

« Là où de nouveaux groupes de cas apparaissent, ceux-ci doivent être contrôlés par des interventions rapides et ciblées, y compris la détection et l’isolement rapides des cas, ainsi que la recherche et la mise en quarantaine des contacts », a-t-elle déclaré.

« Si la situation l’exige, la réintroduction de mesures ciblées plus strictes avec le plein engagement des communautés peut être nécessaire. »

Cependant, le nombre de nouveaux cas en Europe est resté stable à environ 20 000 par jour depuis le 20 mai, soit plus de deux fois moins que le pic de début avril.


Le virus ressurgit en Europe alors que les restrictions s’atténuent: OMS


© 2020 AFP

Citation: L’OMS s’inquiète de l’augmentation des cas de virus en Europe (24 juillet 2020) récupéré le 24 juillet 2020 sur https://medicalxpress.com/news/2020-07-virus-cases-europe.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. En dehors de toute utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche privée, aucune partie ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite. Le contenu est fourni seulement pour information.